WIP – Kel’Thuzad’s fork

Aujourd’hui, je vais vous présenter un peu une « commande » de Progéniture, commencée il y a longtemps mais que j’ai attaqué sérieusement en fin de semaine dernière.

Progéniture est (comme la plupart des enfants) un petit garçon très sensible, notamment aux cauchemars.
Il y a quelques mois, il a trouvé de lui-même un moyen qui lui convenait bien pour chasser les cauchemars : faire le tour des murs de sa chambre avec une fourchette. Oui, moi aussi j’ai eu cet instant « WTF », mais bon, après tout, qui suis-je pour l’empêcher de faire ça? Ca ne fait de mal à personne, ça n’abîme rien, et ça marche.
Et puis, un soir, il a réclamé « la fourchette du Roi-Liche » (en bon héritier de ses parents, il a une passion sans limite pour notre Souverain). Il s’en est fallu de peu pour qu’une fois endormi, je descende griffoner la Fourchette de Kel’Thuzad!

Voilà donc comment j’en suis arrivée à dessiner ce « dreamcatcher » particulier.
Sauf que je bloquais sur la technique, à cause de tous ces détails que je souhaitais mettre, et de la présence d’un fond. Les crayons de couleur ne me semblaient pas pertinents pour ça, les pastels, oui mais non, la peinture, hors de question, et certainement pas en numérique.
Mais toujours insatisfaite, j’avais laissé tomber… jusqu’à expérimenter le dotwork durant les dernières semaines. C’est léger, efficace, je suis parfaitement à l’aise avec la réalisation (j’ai encore à me perfectionner bien sûr, mais c’est une des techniques que je préfère pour l’instant), tout en nuances malgré l’utilisation d’un simple feutre noir.
Et tout bonus : c’est quelque chose que je peux faire sur un coin de table, je n’ai besoin que de mon support, mon gant et un feutre noir, et surtout je peux arrêter entre chaque point, si besoin est. Un avantage fort appréciable pour travailler le soir et le week-end sur des projets persos (j’évite, généralement, car nous avons établi avec Progéniture que lorsqu’il est à la maison, on s’occupe ensemble et je ne travaille pas) quand le petit joue tranquillement seul, mais qu’il a besoin que je lâche tout régulièrement.

Et donc, voilà quelques extraits de la réalisation (j’ai mon nouveau smartphone, et donc retrouvé mon format-carré-filtre-instagram-d’amour) :

ktfork_wip01 ktfork_wip02Là, le « corps » est terminé, il me reste la chaîne et le fond. Ce qui représente en fait, à vue de nez, 75% du boulot :p
J’aurai aimé avancer davantage, mais m’voyez, il a neigé ce week-end. Donc on a passé pas mal de temps dehors 😀

Voilà pour les WIP du jour (enfin, du week-end)!

Publicités

Vous voulez rajouter une rayure au tableau?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s